Echangeur Thermique Services
Fabrication française
 
 
 
 
 

Accueil > TECHNIQUE DES ECHANGEURS

A quoi sert un échangeur thermique air/air, air/eau...?

Il permet de transférer de l’énergie calorique d’un fluide à un autre.

Il permet de transférer de l’énergie calorique d’un fluide à un autre. Mais aucun mélange de fluide est fait.
Le fluide chauffant est nommé fluide primaire et celui chauffé est nommé à son tour le fluide secondaire. On peut donc parler de fluide chaud et de fluide froid

En fonction du type de fluide rencontré on parlera d’échangeurs thermiques gaz/gaz, liquide/gaz, liquide/liquide, air/air, eau/air, eau/eau.  

Au travers des échangeurs, la circulation des fluides peut être réalisée de manières différentes :

  • A contre courant ou à courants opposés. Ce principe permettra un écart de température important sur l’ensemble de la surface de l’échangeur. 
  • A co courant ou courants parallèles l’écart de température reste moins important, les fluides circulent dans les mêmes sens. 
  • A courants croisés. Fonctionnement intermédiaire des deux principes ci dessus. 

Les échangeurs de chaleur peuvent donc servir à assurer de nombreuses fonctions comme:

Les échangeurs de chaleur peuvent donc servir à assurer de nombreuses fonctions comme:

  • Préchauffer un fluide ou le refroidir 
  • Récupérer de l’énergie thermique issue d’un procédé industriel. C’est ce que l’on nommera la chaleur fatale. Ce principe s’avère non seulement pertinent au niveau financier mais aussi sur un plan environnemental. 
  • Réfrigérer un procédé, c’est à dire que l’on dissipe l’énergie produite lors d’un process industriel ou autre vers un milieu extérieur. On parle par exemple d’aéro-réfrigérant ; on utilise l’air sec ou humide pour refroidir. 
  • Emettre ou capter de l’énergie : l’échangeur a donc le rôle de capter l’énergie calorifiques et ensuite de transmettre celle-ci vers des équipements où celle-ci sera utilisée. C’est par exemple un radiateur qui capte l’énergie de la chaudière pour restituer cette chaleur dans l’air de la pièce pour assurer sa fonction de chauffer.
  • L’échangeur peut servir de condenseur. Il permettra la condensation partielle ou total d’un gaz. 
    Il pourra servir dévaporateur aussi. (évaporation d’un liquide). 

 

Dans le cas d’une démarche d’efficacité d’énergie ou de récupération d’énergie fatale, l’échangeur de chaleur se trouve au centre du débat de notre société contemporaine. 

On organise la chasse au gaspillage, auprès des particuliers, des industriels, des entreprises au travers des pressions réglementaires et économiques